LES PERSPECTIVES DE FINANCEMENT DU PROJET DE RADIO NUMERIQUE TERRESTRE rapport tessier

jeudi 31 décembre 2009 par Webmaster Crancra

Par lettre de mission en date du 24 juin 2009, Monsieur le Premier Ministre a souhaité que soient réexaminées les conditions de financement du projet de Radio Numérique Terrestre, et, dans ce cadre, qu’une nouvelle analyse soit faite des seuils de concentration acceptable dans le domaine de la radio. La radio n’échappe pas aux contradictions du monde numérique : média gratuit par
excellence, saura-t-elle le rester sur les supports type réseaux fixes en mode IP, ou
réseaux 3G ? Saura-t-elle également préserver sa place sur un marché publicitaire de plus en plus disputé ? La réponse aux questions de cette nature n’est jamais exempte de controverses. La mission a concentré ses analyses sur le développement des diffusions en mode broadcast, sans pour autant négliger l’existence de nouveaux réseaux de diffusion (modulation d’amplitude et FM).
Les opérateurs de radio sauront-ils faire face à tous ces défis simultanément ? On ne saurait éluder cette question. Il est nécessaire d’y répondre, en concertation avec eux, avant de s’engager dans un projet de longue haleine. Confrontés à la nécessité de financer des réseaux très haut-débit pour l’ensemble de la population française, les Pouvoirs publics devront-ils également concourir au passage de la bande FM au mode numérique - directement ou indirectement ? C’est à cette analyse qu’a été consacrés une part des travaux pour répondre de manière aussi adéquate que possible à la question posée par Monsieur le Premier Ministre.


Documents joints

le rapport tessier

31 décembre 2009
Document : PDF
365.1 ko

Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 293859

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site actions et documents  Suivre la vie du site radios numériques   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.10 + AHUNTSIC

Creative Commons License